DRM : le retour du bâton ?

On croit rêver :

«Les DRM sont un frein énorme au développement du marché de la musique en ligne car, suivant le standard de votre baladeur, vous pourrez ou non accéder à tel ou tel site légal, cela crée de la frustration», a déclaré Laurent Fiscal, de VirginMega.

Hé oui, et c’est comme ça que l’on rentre dans le cycle infernal de la vie (samsara), frustration, jalousie, colère et haine.
Il serait temps que les majors du disque s’en rendent compte !

Sans compter que :

«Malgré la loi, une écrasante majorité de fichiers téléchargés sur le Net est aujourd’hui piratés», remarque Frank Leprou, le directeur de Fnac.com. Et seul le client «payant» est puni par la présence d’un DRM.

De quoi encourager à ne plus acheter ! Pour avoir l’article au complet, c’est par ici.

3 commentaires »

  1. Antoine nous dit :

    Le 21 octobre 2006 @ 07:59

    Yahoo avait déj lancé un pavé dans la mare il y a quelques temps. Et puis l’arrivé d’emusic en Europe (deuxième plate-forme aux Etats-Unis) y est sans doute pour quelque chose.
    Certains commencent peut-être comprendre que c’est le client qui décide, c’est lui qui tiens les cordons de la bourse.
    Cependant je reste très méfiant face ce genre de propos (des mauvais souvenirs avec Dadvsi).

  2. St James nous dit :

    Le 23 octobre 2006 @ 11:04

    Un peu plus d’infos par ici http://www.01net.com/editorial/330543/musique/virginmega-et-fnacmusic-partent-en-guerre-contre-la-musique-verrouillee/. Une bataille a été perdue mais la guerre continue :)

  3. Nico nous dit :

    Le 31 octobre 2006 @ 19:04

    Maintenant en français, on dit GDN. ^^

Flux RSS des commentaires de ce billet · URI de TrackBack

Laisser un commentaire

Bad Behavior has blocked 0 access attempts in the last 7 days.