Tout s’achète, rien ne se perd

Même pas les coups de boule les plus célèbres. Je veux bien entendu parler de ce (magnifique) coup de boule que notre Zizou rien qu’à nous a donné en finale de Coupe du Monde : un entrepreneur chinois a trouvé le filon et désire racheter les droits d’exploitation de l’image de notre (z)héros en train de frapper la pauvre victime italienne au torse.

Tout cela, bien évidemment, pour profiter des joies du merchandising et décliner l’icône sous forme de t-shirt, bouteilles, chaussures (une nouvelle marque en vue ?) etc…  la déposition un coût de 200 €, au retour, selon le Beijing Daily, une somme allant jusqu’à 1 million de yuan pour l’utilisation de cette image.

entrepreneur, entrepreneur et demi ?

EDIT : liberation.fr a publié un article à ce sujet.

2 commentaires »

  1. br1o nous dit :

    Le 4 août 2006 @ 16:49

    « Victime italienne », passe encore, mais « pauvre »… L tu es parti-pris. On dirait presque que ton n+1 est italien 😉 😉 😉

  2. St James nous dit :

    Le 7 août 2006 @ 08:33

    « pauvre » en référence 1. la douleur physique vécue par la dite victime et 2. l’humiliation éternelle de s’être vue corrigée par Zizou, qui restera jamais gravé dans les annales ! Dans 108 ans, nous dirons encore « ? et tu te rapelles en 2006 quand le MAterazzi s’est pris ce méga coup de boule « Zidane » ?!!! », et de nous esclaffer de rire comme les joyeux lurons moqueurs que nous sommes?

Flux RSS des commentaires de ce billet · URI de TrackBack

Laisser un commentaire

Bad Behavior has blocked 0 access attempts in the last 7 days.